Comment reconnaître les faux programmes antivirus ?

Les faux outils antivirus, également connus sous le nom de FAKEAV, sont devenus une menace importante et de plus en plus d’utilisateurs sont victimes de cette escroquerie lucrative. Si les fournisseurs de solutions de sécurité travaillent d’arrache-pied pour protéger les utilisateurs contre cette menace. Toutefois, la connaissance de cette escroquerie fait autant partie d’une protection efficace tout comme les solutions techniques. Vous trouverez ci-dessous quelques conseils pour repérer un faux antivirus ou une escroquerie similaire sur Internet.

Un programme antivirus qui s’installe et « analyse » le PC sans le consentement de l’utilisateur est très probablement une arnaque. Lorsque les criminels infectent les moteurs de recherche de manière à ce que certains résultats pointent vers de faux sites antivirus, les utilisateurs voient apparaître des avertissements.:

Si l’utilisateur clique sur OK, il autorise le logiciel malveillant à s’installer sur le PC et à analyser le système immédiatement. Les véritables applications antivirus ne fonctionnent jamais de cette façon. Les utilisateurs ont toujours le contrôle de l’application, et le logiciel demande explicitement la permission avant l’installation et l’analyse. Ainsi, si votre PC est équipé d’un programme antivirus que vous n’avez pas installé vous-même, il y a de fortes chances qu’il s’agisse d’une arnaque.

Les logiciels antivirus essaient de ne pas déranger l’utilisateur

Par le passé, ces applications étaient gênantes, surtout lorsqu’elles trouvaient des fichiers suspects. Aujourd’hui, cependant, les fournisseurs de sécurité ont amélioré les interfaces de leurs programmes de sorte qu’ils n’affectent pas l’utilisateur. En revanche, les applications FAKEAV utilisent intentionnellement des alertes bruyantes et gênantes pour semer la panique parmi les utilisateurs.

L’utilisateur est toujours rappelé d’activer un produit ? C’est une arnaque

Les nouvelles variantes de faux antivirus ont des interfaces d’apparence très professionnelle, mais les utilisateurs doivent être avertis si tout ce qui est utile nécessite l’activation du logiciel. La raison en est que l’objectif principal est le profit, et le meilleur moyen d’obtenir de l’argent est l’activation par l’utilisateur. 

Dans le même ordre d’idées, il existe un autre moyen de distinguer une vraie application antivirus d’une fausse : les programmes authentiques proposent de supprimer immédiatement toute menace qu’ils trouvent et ne demandent pas d’argent pour cela. Par exemple, les offres d’essai de 30 jours de « Titanium de Trend Micro » fonctionnent normalement. Les applications FAKEAV, quant à elles, demandent d’abord un paiement pour des problèmes imaginaires qu’elles prétendent avoir trouvés.

Utiliser le moteur de recherche 

Il existe un dicton sur Internet qui dit « tout est à portée d’une recherche Google ». Si quelque chose semble suspect, c’est probablement le cas, et l’utilisateur doit rechercher des informations à ce sujet en ligne, comme le nom du produit et la page du vendeur qui l’accompagne.

Les produits « Trend Micro » sont tous capables de détecter et de supprimer les faux logiciels antivirus. Même pour les utilisateurs qui ne sont pas des clients de Trend Micro, il existe des outils gratuits qui éliminent les infections FAKEAV. « Fake Antivirus Removal Tool » est gratuit et a été conçu pour supprimer la menace liée à FAKEAV. Il recherche les processus, fichiers, dossiers et entrées de registre suspects pour supprimer les faux logiciels antivirus à partir de zéro.

Plan du site